Transformation managériale et autonomie…

TRANSFORMATION MANAGÉRIALE et PERSONNELLE ?

L’entreprise doit se reconfigurer rapidement pour s’adapter à son nouveau modèle économique.

La transformation est le processus permettant l’évolution, soit en progression forte, soit radicale, de l’entreprise vers sa cible.

Pour que cette transformation puisse  prendre forme en profondeur et s’inscrire dans la pérennité, il convient de changer nos modes de pensées, nos postures, notre confiance mutuelle, notre conscience pour :

  • Recréer les conditions de la confiance
  • Retrouver le chemin de la motivation des collaborateurs
  • Dépasser les enjeux de pouvoir
  • Permettre le partage de décisions
  • Favoriser l’autonomie des équipes
  • Permettre une diversité, notamment générationnelle, des équipes
  • Laisser parler la créativité et la transformer en innovation
  • Redonner du sens au terme collaboration
  • Permettre l’ innovation ouverte
  • Permettre une conversation authentique avec l’écosystème
  • Faire émerger un esprit de responsabilité
  • Permettre de répondre aux exigences de l’Excellence d’Enterprise : du Lean Management et de l’Innovation Ouverte

Cela ne peut se construire que sur la base de deux clés interdépendantes : AUTONOMIE et CONFIANCE.

POURQUOI L’AUTONOMIE ?

Pour :

  • Redonner du Sens dans l’entreprise
  • Permettre l’existence d’Unités Autonomes
  • Passer de la « Communication » à la Conversation
  • Permettre à la conversation confiante
  • Permettre l’émergence de l’Authenticité
  • Permettre le partage de Valeurs et le retour au Sens
  • Permettre l’interdépendance

QU’EST-CE QUE L’AUTONOMIE ?

Pour l’Homme, au cours de sa vie, le chemin de la dépendance vers l’indépendance se parcourt en plusieurs phases…

Celui de l’enfance… lorsque nous sommes enfant, telle une vraie éponge, nous nous imprégnons de l’exemple, des paroles des actes… de notre environnement… Première couche de notre acquis, qui ensuite continue a s’imprégner mais au fur et à mesure que l’éponge devient saturée l’effet est moindre…

Celui de l’adolescence… lors de cette phase l’enfant va vouloir se construire, exister, penser par lui même, ainsi il aspire à une certaine « indépendance ». Pour cela il réagit par rapport à tout cet acquis qui provient de l' »extérieur » et ne pouvant se construire son « lui même » directement, il va se positionner en opposition parfois systématique afin de « repousser » cette dépendance. C’est la contre-dépendance.

Celui de l’age mûr… ou l’Homme va vouloir petit à petit, inconsciemment, se débarrasser des parties de l’acquis qui ne lui convient pas et refaire émerger son inné,  ses prédispositions naturelles. En douceur ou parfois de façon abrupte, il va changer de type de travail, réorienter sa vie, changer ses activités extra-professionnelles ou ré-équilibrer certains éléments de sa vie.

Petit à petit, l’Homme va gagne, ou pas,  des parts d’indépendance, avec conscience ou pas selon son degré de maturité à prendre du recul sur les aspects relationnels et psychologiques… Pour certain ce sera leur chemin de vie, pour d’autres les épreuves jonchées sur leur chemin, leur fera passer ces obstacles… Ce gain d’indépendance se fera avec un fort accent d’anti-dépendance.

Et puis il va, ou pas, gagner en maturité, en sagesse… il va lui être possible de choisir, choisir quand il souhaite intégrer tel ou tel élément de son environnement, sans risque ni crainte de se voir trop imprégner de ceux-ci… il atteint alors un niveau d’autonomie ou il va pourvoir accepter l’interdépendance.

COMMENT FAIRE ÉMERGER L’AUTONOMIE ?

De la même manière qu’un escalier se balaie par le haut, l’autonomie ne peut être favorisée et se pérenniser sans le maintien permanent de pratiques effectives ancrées au plus niveau des organisations. Au delà des décisions organisationnelle et managériales de principe, c’est dans la manière de communiquer, d’échanger, de piloter, de recruter,  que l’autonomie peut être cultivée ou au contraire tuée dans l »œuf.

Ainsi l’élévation du niveau de conscience des membres des Comités de Direction est un premier pré-requis sans lequel toute action de Coaching de Team Building du Top Management puis du Management pourra être remis en cause malencontreusement par une communication, une gouvernance, ou un management inadaptés.

ÉLÉVATION DE CONSCIENCE ?

Cela fera l’objet d’un de mes prochains billets : Transformation managériale et Élévation de Conscience ?

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s